lundi 28 août 2017

La vérité sur l'Affaire Harry Québert

Joël Dicker
Policier
Editions De Fallois
Parution : avril 2014
857 pages















À New York, au printemps 2008, lorsque l'Amérique bruisse des prémices de l'élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d'écrire le nouveau roman qu'il doit remettre à son éditeur d'ici quelques mois. Le délai est près d'expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d'université, Harry Quebert, l'un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison. 


Eh voilà, après plusieurs années d'hésitation devant ce pavé de 857 pages, j'ai sauté le pas et que dire à part que cette histoire décapante me laisse sans voix.

Ce roman policier qui a conquit en grande majorité les lecteurs nous fait découvrir l'univers d'un écrivain en perte de contrôle après avoir connu un incroyable succès lors de la sortie de son précédent roman. Pour se changer les idées, Marcus Goldman accepte l'invitation de son ami Harry Québert (lui même auteur d'un grand best seller intitulé "les origines du mal') et part s'exiler à Aurora dans le New Hampshire.

Si cette visite amicale se révèle être ressourcante et chaleureuse pour les deux amis, le syndrome de la page blanche perdure pour Marcus et la suite des événements va allègrement continuer de semer le chaos. En effet un jour Marcus reçoit un appel d'Harry Québert, celui-ci a été arrêté suite à la découverte du corps d'une jeune fille sur sa propriété disparue  30 ans plus tôt...

Que peut-on faire par amitié, jusqu'à où peut-on aller? Une chose est sûre ce roman est une Ode à l'amitié,  cette histoire tout aussi révoltante soit-elle est aussi magnifique. D'un côté Marcus va tout quitter pour mener l'enquête, il va se retrouver dans un tourbillon de rebondissements, prêt à tout pour prouver l'innocence de son ami qui risque la peine capitale, jusqu'à faire un ouvrage rétablissant la vérité sur cette histoire qui fait malgré tout froid dans le dos. Et puis d'un autre côté nous avons le récit d'Harry Québert qui revient sur la liaison interdite qu'il a entretenue avec Nola qui n'avait que 15 ans, une histoire d'amour hors du commun qui l'a marquée au fer rouge et qui a eue un tel impact, qu'il n'a jamais pu faire sa vie avec aucune femme.

Je ne surprendrais sûrement personne en disant que cette histoire est addictive, pleine de rebondissement Joël Dicker n'a aucun mal à nous tenir en haleine et encore moins à nous surprendre avec cette ambiance à couteau tiré qui menace d'exploser d'un instant à l'autre. Je suis ravie d'avoir pu découvrir la si belle plume de Joël Dicker, qui nous emporte et nous berce au fil des pages, elle est douce et poétique mais surtout son écriture est inoubliable. Malgré quelques longueurs qui ont pu me freiner, j'ai passé un excellent moment et je comprends enfin pourquoi ce livre a eu tant de succès, un succès plus que mérité...

2 commentaires:

  1. C'est simple : je n'ai jamais lu une seule chronique négative sur ce roman haha

    RépondreSupprimer
  2. J'avais adoré ce roman moi aussi et particulièrement les petites notes inter-chapitres que je trouvais subliiiiiiimes (je crois les avoir toutes notées dans un cahier c'est dire ^^)

    RépondreSupprimer